Thématiques

Développement économique

Rechercher
dans le site

Territoires d’industrie L’AdCF se mobilise auprès de la mission de préfiguration

Alors qu’est attendu en vue de la réunion du Conseil national de l’industrie du 22 novembre, un pré-rapport de la mission de préfiguration du plan national « Territoires d’industrie », dont est membre Virginie Carolo, vice-présidente de l’AdCF, l’association a fait officiellement part de ses analyses et propositions devant la mission à travers l’audition de Laurent Trogrlic (Bassin de Pompey) et Boris Ravignon (Ardenne métropole).

Reçus le 31 octobre par la mission de préfiguration, Laurent Trogrlic (vice-président de l'AdCF chargé du développement économique, président de la communauté du bassin de Pompey) et Boris Ravignon (administrateur de l’AdCF, président d’Ardenne métropole) ont fait part des très fortes attentes de l’association à l’égard du plan « territoires d’industrie » qu’entend engager le gouvernement. Ce plan répond à des demandes récurrentes de l’AdCF, exprimées à plusieurs reprises (CNI de juillet 2017, convention nationale de Nantes, journée des présidents d’agglomérations de mai 2018, conférence nationale des territoires de juillet 2018), et à sa proposition de nouveau « pacte productif dans les territoires » (retrouver le document ici)

Les deux représentants de l’association ont souligné le caractère déterminant des « moteurs productifs » (industrie et services aux entreprises) dans la croissance économique et nos soldes commerciaux. Persuadés que le « made in France » a de l’avenir, ils ont souligné l’importance que représente cette économie productive pour de très nombreux territoires (bassins ruraux, agglomérations de taille moyenne ou sous-secteurs des grandes aires urbaines), en termes de création de valeur ajoutée et d'emploi (et donc de revenus et ressources financières qui circulent dans les territoires). L’AdCF a transmis une première liste (non exhaustive) de bassins d'emploi qui lui semblaient impérativement devoir être intégrés dans ce plan de mobilisation.

L'AdCF propose une méthode d'animation

Laurent Trorglic et Boris Ravignon ont mis l’accent sur les modalités de co-pilotage local de la démarche qui devaient être recommandées : un binôme élu intercommunal-industriel incarné par des personnes réellement mandatées par leurs pairs pour impulser la démarche. A partir d’une pré-repérage des bassins industriels visés, la confirmation de leur intérêt et de leur engagement pourrait leur être demandé via un dossier d’intention. Cette méthode permettrait d’engager le travail assez rapidement, dès 2019 si possible.

Les échanges ont ensuite porté sur les sujets à traiter dans le cadre de la démarche territoires d’industrie, ceux tenant aux sujets aussi bien physico-matériels (aménagements fonciers, dépollutions de sites, réseaux, numérique, désenclavement…), humains (attractivité et cadre de vie, logement des salariés, offre de services, culture…), immatériels (compétences, innovations technologiques, design, image de marque…). Les difficultés et opportunités des bassins d’industriels peuvent être extrêmement variées, ce qui plaide pour l’intérêt d’une démarche souple, « agile », capable d’apporter des réponses sur-mesure et dans des délais rapides. L’agrégation de certaines demandes permettra également de réfléchir à des évolutions plus structurelles, de caractère législatif ou réglementaire. Il a été au demeurant souhaité que la démarche « territoires d’industrie » apporte des véritables éléments d’accélération des procédures ou des réponses à certains problèmes. Elle devra éviter toute ankylose bureaucratique, au risque de voir les industriels et autres entrepreneurs s’en désolidariser assez vite.

Laurent Trogrlic et Boris Ravignon ont plaidé pour que la capacité des industriels à se mobiliser (ex. projets d’écologie industrielle, constitution de plateformes technologiques…) soit traduite par de vrais soutiens rapides. Le sujet de préoccupation le plus immédiat étant celui des tensions sur les compétences et qualifications professionnelles avec la nécessité de formations initiales ou continues plus en lien avec les emplois proposés.

Au cours de la réunion, ont été également évoquées et remises les différentes analyses territoriales de l’AdCF à travers les travaux conduits depuis plusieurs années sur le développement économique local (impacts territoriaux de la crise, analyse des tissus d’activités des secteurs compétitifs, moteurs de développement des agglomérations, dynamique des zones d’emploi…) /  En savoir plus ici

L’AdCF appelle ses adhérents intéressés et mobilisés par cette démarche à lui faire part de leur motivation, de leurs attentes et de leurs problématiques locales.

Pour préserver un caractère « ascendant » et co-construit avec les territoires, l’AdCF plaide pour que les territoires pressentis pour engager ce plan national soient réunis et puissent faire part de leurs suggestions. L’AdCF appuiera en tout état de cause leur mise en réseau.

Contact AdCFo.crepin@adcf.asso.fr

 

Sur le même sujet

Edouard Philippe lance la mobilisation des Territoires d’industrie

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger